Haras du Verdier & Invaders Sud

Aller en bas

Haras du Verdier & Invaders Sud

Message par Elo' le Mer 19 Juil - 15:21

Bonjour à tous et à toutes !

C'est avec un peu de retard que je poste ici les résultats de ma saison d'élevage 2017 avec un prime un chapitre bonus en fin d'histoire. Bonne lecture

Croisements effectués :
• Haras du Verdier


• Invaders Sud


Résultats :

Un petit message juste à l'heure où on ignore si c'est encore le jour ou la nuit : "Les poulains sont arrivés" a suffit pour me tirer du lit et me faire enfiler mon manteau imperméable, direction les écuries.
Dehors, le vent, la pluie, fouettaient le bitume. Les lads s'affairent déjà autour des chevaux et l'un d'eux court dans ma direction : "j'ai fais appelé le camion". Le camion ? Quel camion ? Je le vois garé un peu à l'écart dans la cour. Son conducteur, un homme bedonnant au front dégarni me fait un signe de tête poli. Le camion des Haras Nationaux. Ce n'est pas facile pour lui aussi d'être là. Mais, ses prochains jours vont tous ressembler à ça.

(Invaders Sud) La rangée des boxes de gauche est silencieuse. Quelques poulains tentent déjà de passer la tête par dessus la porte, mais c'est vraisemblablement peine perdue. Oasis du Chêne (Podosis) attend sagement en laissant téter sa fille (niveau 6) par Varech du Citrus. En six ans de reproduction chez moi, elle a été une poulinière exemplaire avec 5 poulains exploitables en courses sur 6. Une caresse sur l'encolure et un mot, en direction de l'employé des haras : "celle-là". A 15 ans, elle s'en ira rejoindre d'autres verts pâturages. Un pincement au cœur certes, mais dans le box d'à côté, sa première fille Black Banane IS (Mon Bellouet) a eu sa première pouliche (niveau 5) par Rodéo d'Ostal. Alors, au fond, l'histoire continue.
Un peu plus loin, Right (Juliano Star) et Stardiala (Juliano Star) ont chacune donné naissance à un petit mâle, respectivement fils de Allez Malherbe (niveau 7) et de Ulysse de Cambron (niveau 9). Ce petit dernier braille déjà de toutes ses forces "Je suis le roi ! Je suis le roi !" sous les renaclements agacés de sa mère.
Vanuatu (Cezio Josselyn US) semble éprouvée de son poulinage. Un lad s'affaire près d'elle tandis que, caché sous sa queue, un grand mâle bai (niveau 7) me regarde timidement.
Arrive maintenant toutes les autres poulinières dont c'est la première année de reproduction. A l'entente de mes pas, la belle Apia Jet (Quaker Jet) passe la tête par la fenêtre de son box. Une fine pouliche alezane par Bahamas (niveau Cool trône fièrement à ses côtés. Mais, dans le box d'à côté, un tout autre spectacle se joue : la paille est ensanglantée et un lad se confond en excuses, balbutiant qu'ils ont fait tout ce qu'ils pouvaient. Avec effarement, j'ouvre la porte du box de Ascarnnaise (Escartefigue) et découvre la jument, tremblante sur ses pattes et étendue à ses côtés, une frêle pouliche bai avec une grande marque en tête (niveau 4), fille de l'estimé Vacarme. L'employée des Haras brise le silence : "je suppose que je prends celle-ci aussi ?". "Non. Occupez vous d'elle", lançais-je au lad qui patientait près de la porte.
Dans le box de Asian Hornet (Korean) se tient un mâle très mal formé (niveau 3). "Celui-là vous pouvez". le conducteur du camion ajoute une croix sur son listing. Même scénario avec Anaka Zelomice (Calife des Noues). Le produit d'Onyx du Goutier (mâle niveau 2) ne restera pas à l'écurie.
Vrang Gata (Niky) a produit une jolie pouliche (niveau 6) avec Azeno d'Aunou.
Reste les deux derniers box, contenant Chlamydia du Berry (Hello Jo) et Cherry Ten (Vainqueur Aimef). Dans le premier, un fils de Quel Amour Dudel qui ne paie pas de mine (niveau 5). "Non, pas lui", dis-je à l'employé des haras. En revanche, dans le box suivant, la fille de Ulster Perrine n'a pas cette chance (niveau 2).

(Haras du Verdier) La rangée des box de droite est plus bruyante. Une pouliche alezane (niveau 5) passe déjà la tête au dessus de la porte. Elle est immense mais ses jambes semblent tellement démesurées par rapport à son corps. "La fille de Ce'Nedra Fantasy (Echo) et de Fleuron Perrine", m'annonce le lad qui revient de l'entrainement avec Chance Cehere.
Les "4B" de l'écurie viennent ensuite. Bahia du Vauvray (Un Pas de Plus) est accompagné d'un petit mâle (niveau 6) par Trésor du Chêne. Bogota Witness (Un Pas de Plus) par un petit mâle également (niveau 5), fils de Vinci des Liards. Il paraît maigrichon avec une grosse tête. Viennent ensuite Beautiful Life (Défi d'Aunou) saillie par Quitus du Mexique, qui voit son fils (niveau 3) partir dans le camion. Même sanction pour Blue Moon (Théâtral) qui voit la fille eut avec Jitterburg (niveau 3) monter dans le camion.
Etonnante l'an dernier en produisant Fraser HDV, Una de la Folie (Canada) sort un poulain (niveau 6) par All Cash. Dans le box voisin, c'est une pouliche (niveau 5) par Vanishing Point qui récompense la gestation de Soléa du Plessis (Franc Jeu).
En arrivant devant le box suivant, c'est la panique : il est vide. Salomé la Chesnaie (Korean) a disparue ! Mais quelques minutes plus tard, un lad la reconduit dans son box. "Je l'avais amené à la douche pour la nettoyer", s'excuse-t-il penaud. Et son poulain ? Ou plutôt sa pouliche (niveau Cool par Tucson. Et bien elle caracole gaiement derrière sa mère s'approchant timidement des autres box pour rencontrer les autres pensionnaires. "C'est la première née", m'informe un autre lad emmenant derrière lui Dora de Ji, qui aurait sans doute préférée la chaleur de son box à la pluie de la piste d'entrainement.
Belle surprise en passant près d'Ashama (Offshore Dream) qui laisse téter sa fille (niveau Cool par Vacarme. A côté d'elle, Alagaësia Fantasy semble plus nerveuse et rechigne à laisser son fils (niveau 6) par Rex Normandus s'approcher de ses mamelles. "C'est son premier poulain, elle va se calmer", dis-je plus pour moi que pour l'employé du haras et le lad qui se trouvent à côté de moi.
Bam ! Bam ! Bam ! Trois coups sec font trembler la porte du dernier box. je ne peux réprimer un sourire devant l'impatience caractéristique de Vocéane Star (Esotico Star) qui a marqué sa jeunesse. Nous nous approchons d'elle et je peux voir passer dans ses yeux la satisfaction. Elle qui était la star de l'écurie, espère devenir la star de l'élevage. A côté d'elle, sa fille (niveau 5) par Vaillant Cash peine à trouver les mamelles. "C'est pas grave ma belle, tu feras mieux l'année prochaine", dis-je en lui flattant l'encolure. Vexée, elle baisse les oreilles et tente de me donner un coup de dents.
J'ai toujours dis que les juments étaient susceptibles...

Dehors, le soleil tente timidement une apparition entre les nuages gris. Même avec l'arrivée des G, il est l'heure d'aller s’entraîner car la vie continue.
Le camion des Haras Nationaux repart avec les cinq poulains et Oasis du Chêne. Dans l'écurie, on entend déjà les lamentations du lad qui doit aller préparer A Quel Talent pour l'entrainement.

Mon téléphone vibre de nouveau : "Bien joué !". J'esquisse un vrai sourire franc. Celui qui signifie que même s'il y a eu des déceptions, la saison s'est révélée très bonne. Maintenant, il va falloir atteindre l'année prochaine pour voir les G fouler les pistes des hippodromes.

FIN ! (j'espère que ma petite histoire vous aura plût et que les naissances se sont bien passées pour vous).

Bilan :
- 1 niveau 9
- 3 niveau 8
- 2 niveau 7
- 5 niveau 6
- 6 niveau 5
- 1 niveau 4
- 3 niveau 3
- 2 niveau 2

BONUS :

Le lendemain matin, l'excitation des naissances est retombée et chacun vaque à ses occupations. Les chevaux partent tour à tour sur les pistes d'entrainement ou dans la forêt toute proche pour une promenade. Pourtant, Apia Jet reste seule à l'écurie. Pansée minutieusement, elle porte son licol des grands jours, celui en cuir avec son nom inscrit sur le côté.

(Invaders Sud) Vers dix heures, deux camions et un van entrent dans la cour des écuries. Sereine je sors la fille de Quaker Jet de son box et m'avance vers le plus petit des deux camions dont la peinture vernie traduit la richesse du propriétaire. Ce dernier me serre la main, ouvre le pont et descend un poulain alezan à la robe douce comme du satin. Gagnant Julry (niveau Cool vient à peine de poser les sabots chez moi qu'il hennit déjà fièrement "Je suis le roi !" en toisant Gryffondor IS (niveau 9) qui se trouve dans le parc. Le fils de la renommée Sapporo semble vouloir dominer le paddock. Apia Jet est grimpée dans se faire prier dans le camion, attirée par la belle ration de carottes qui dépasse de la mangeoire. L'éleveur du poulain me tend son carnet et un second papier, qui me garantit le retrait d'une dose de United du Bourg pour la saison 2018. Nous nous serrons la main et il repart silencieusement.

Le second camion, appartient aux Haras. J'ai remporté la vente d'une poulinière par First de Retz et d'une pouliche G (niveau 5) par Roc Meslois. Des lads s'empressent d'aller installer les nouvelles pensionnaires et le camion redémarre en crachotant.

(Haras du Verdier) Reste le van, dont la conductrice mâche un chewing-gum sans discrétion. Elle déverrouille violemment le pont arrière du véhicule qui s'écrase dans un grand fracas, faisant détaler les poulains, curieux, qui s'étaient massés contre la clôture. Elle sort la fille de Replays Oaks, achetée aux enchères et me tend la longe et le carnet. Sans un mot, elle referme le pont, monte dans la voiture et part sans ajouter un mot, me laissant planter là avec la jument entre les mains.

Un lad court vers moi pour récupérer la jument et m'apprend qu'A Quel Talent a désarçonné son cavalier du jour et sème la terreur sur la piste d'entrainement. Dans un soupir, je m'élance vers les pistes tout en grommelant dans une barbe inexistante : "Retard de gains, retards de gains... mais oui bien sûr ! Retard d'intelligence surtout !"

Mon portable vibre, un SMS m'informe que j'ai toujours l'enchère la plus élevée pour l'une des dernières filles de Quadrophenio, qualifiée pour la reproduction. Si tout se passe bien, elle rejoindra le Haras du Verdier dès le lendemain matin.

FIN (la vraie cette fois)  

PS : n'hésitez pas à me dire si vous aimez mon format d'article ou si vous préférez une forme plus simple pour les prochains articles.


Dernière édition par Elo' le Dim 2 Déc - 19:49, édité 1 fois
avatar
Elo'

Messages : 113
Date d'inscription : 15/06/2017
Age : 20
Localisation : Bordeaux - 33

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haras du Verdier & Invaders Sud

Message par Nico le Mer 19 Juil - 15:58

Super agréable à lire, tu nous tiens vraiment en haleine jusqu'au bout. Et super initiative, ça donne un peu de relief au jeu, ça nous change des sempiternels échanges et autres pourcentages auquels le jeu est cantonné.
Juste dommage que tu aies cédé au suffixe "HDV" pour ton haras,  "du Verdier" aurait été tellement plus joli d'autant qu'on a une charte désormais qu'il serait sympa d'appliquer Wink
avatar
Nico

Messages : 21
Date d'inscription : 23/06/2016
Age : 38

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haras du Verdier & Invaders Sud

Message par Dav le Mer 19 Juil - 16:28

Je me joins à Nico pour te féliciter pour cette belle histoire !!

N'hésites pas à nous faire vivre d'autres moments comme celui-ci !!
avatar
Dav

Messages : 104
Date d'inscription : 17/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haras du Verdier & Invaders Sud

Message par Kingvati le Mer 19 Juil - 16:35

Ça fait du bien de lire de telles présentations. Bravo et merci
avatar
Kingvati

Messages : 602
Date d'inscription : 05/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haras du Verdier & Invaders Sud

Message par Elo' le Mer 19 Juil - 16:51

Merci à tous ! Smile

Concernant l'affixe, j'ai nommé mes bestioles avant de voir la nouvelle réglementation. Du coup, dès l'an prochain, mes poulains seront nommés "du Verdier" au lieu de HDV. Et nous aurons sans doute la chance l'an prochain de voir le petit Hiver IS débarquer (oui la blague : Hiver IS coming, enfin vous aviez compris) cheers
avatar
Elo'

Messages : 113
Date d'inscription : 15/06/2017
Age : 20
Localisation : Bordeaux - 33

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haras du Verdier & Invaders Sud

Message par Zielrog le Mer 19 Juil - 18:03

Bravo pour ce magnifique récit!

Jolie nom pour ton H Very Happy

Zielrog

Messages : 574
Date d'inscription : 05/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haras du Verdier & Invaders Sud

Message par Les as du trot le Mer 19 Juil - 21:52

Top ! Sympa à lire en effet Smile
avatar
Les as du trot

Messages : 31
Date d'inscription : 06/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haras du Verdier & Invaders Sud

Message par Elo' le Dim 1 Juil - 13:30

Samedi 30 juin, la tension dans les écuries monte d'un cran la rendant ainsi presque palpable... Demain, une flopée de poulains débarquera avec, pour tous, l'espoir d'un futur crack.

Sans plus attendre, voici l'histoire de l'édition 2018, qui je l'espère, vous plaira Wink

Le tour des box commence cette année du côté du Haras du Verdier, en me dirigeant vers le premier box, celui de Beautiful Life (Défi d'Aunou). La jument paraît sereine et la pouliche bai (niveau 5) tête goulûment. Malheureusement, elle semble moins vigoureuse que ce à quoi je m'attendais. Néanmoins, avec de la patience et du travail, elle parviendra à rejoindre le haras.
Le box suivant m'arrache un sourire. Ce'Nedra Fantasy (Echo), se tient fièrement tandis qu'une pouliche bai (niveau 8 ), sans le moindre poil blanc, gambade autour d'elle avec une énergie non négligeable. Sa carrière de course est certaine, sa carrière d'élevage le sera sûrement aussi.
Un hennissement tonitruant et des coups de pieds dans la porte attire mon attention. Vocéane Star tempête du manque d'intérêt que nous lui portons. je m'approche de son box pour découvrir un poulain alezan (niveau 6), un peu haut sur pattes mais vraisemblablement meilleur que son produit de l'an dernier. Une petite caresse sur l'encolure de la jument, tandis que le lad qui s'occupe d'elle fait la réflexion "qu'elle est comme le bon vin, meilleure en vieillissant !".

Le box suivant est celui de Bahia du Vauvray, fille du recherché Un Pas de Plus. Juste avant d'entrer dans son box, un SMS m'interrompt. il s'agit de Ludo (écurie Jol) qui m'informe qu'il ne compte aucun mort-né dans ses écuries et même un futur crack. Une pensée noire me traverse alors...
_ Combien ?
J'ai murmuré cette question, pourtant le silence complet s'est fait dans l'écurie.
_ Deux, me répond piteusement un lad, plus courageux que les autres. Bouille Julry (Replays Oaks) et Blue Moon (Théâtral).
Ni une, ni deux, je cours presque vers les box des juments, inquiète de leur état. Le vétérinaire vient de replier ses affaires et m'informe que les juments n'ont rien de grave. Il me conseille repos et pâture pendant les prochains mois. Un autre lad m'informe que l'équarrisseur passera dans la matinée pour récupérer les cadavres. En attendant, ils sont recouverts d'une bâche, à l'écart dans un box vide.
Je hoche la tête, impuissante, et je m'en retourne vers le box de Bahia. L'accueil est plutôt amical puisque son fils, un vigoureux poulain alezan (niveau 8 ) me saute presque dans les bras.

La suite me fait moins rire, puisque dans le box d'à côté, le fils de Salomé La Chesnaie (Korean) demeure allongé de tout son long et sa respiration paraît presque absente. Cependant, la jument est tranquille et le lad qui s'en occupe m'informe que le poulinage a été difficile et le poulain (niveau 4) demeure encore assez faible même si son état est stable. Nul ne doute qu'il faudra faire preuve de patience pour le voir évoluer un jour sur les hippodromes.
Ashama passe la tête par dessus la porte de son box, observant l'agitation dans l'allée de l'écurie. Rapidement, une deuxième tête fait son apparition. Il s'agit de sa pouliche (niveau 6), une grande alezane, qui on l'espère, suivra la carrière de sa jument sur les hippodromes.
Des cris m'alertent, un peu plus loin dans l'écurie. Visiblement, Ulla de Neulliac refuse de laisser téter sa pouliche bai brun (niveau 4). Son comportement est étrange puisqu'elle en est à son sixième poulain. Pourtant, quelques carottes et caresses plus tard, elle admet finalement que la fille de Rolling d'Héripré s'approche de ses mamelles.

Retour près d'Ashama et de sa comparse d'écurie Alagaësia Fantasy (Eclair de Vandel). La deuxième nommée a près d'elle, un poulain alezan (niveau 8 ) fils de Dastan des Ombres qui réalise une première année de monte avec une moyenne supérieure à 5.60.
Il me faut faire un peu de chemin pour atteindre Sioda Josselyn, fille de Hand du Vivier, arrivée tardivement dans mes box, vendredi soir pour être exacte. Si je me dirige vers elle directement, c'est parce que plusieurs lads sont amassés devant la porte de son box. En m'approchant, j'en comprends immédiatement la raison. Près de la jument, une superbe pouliche bai avec une large liste (niveau 9) digne d'un magasine. Ses jambes sont fines, son corps, quoique un peu maigre, semble déjà élancé, son oeil est vif et ses petites oreilles remuent dans tous les sens, signe qu'elle demeure attentive. Une longue carrière attend cette fille d'Insert Gédé et, on l'espère, de nombreuses victoires.
En revenant sur mes pas, je m'arrête près du box de Sa Gergauderie (Quadrophenio) où une magnifique pouliche à la robe bai (niveau 7) dort, étalée de tout son long dans la paille fraîche. Subitement, elle se redresse, surprise de voir autant de bipèdes devant la porte de sa maison. Elle hennit doucement, comme pour signifier "laissez moi dormir !". L'avenir nous le dira, mais je pense qu'elle va tirer au flanc à l'entraînement ! Smile

La visite des box du Haras du Verdier est presque terminée, puisqu'il ne reste que deux poulains à découvrir.
Dans l'avant-dernier box, celui de Una de la Folie (Canada), une frêle pouliche (niveau 4). C'est un peu une déception, mais il ne faut pas condamner trop vite cette fille de Rex Normanus.
Dans le dernier box, Caprice du Parc (Latinus) laisse téter un poulain bai brun (niveau 6). Il parait en forme et plutôt vif, ce qui semble de bon  augure pour la suite.

RÉSULTATS :
- 1 niveau 9
- 3 niveau 8
- 1 niveau 7
- 3 niveau 6
- 1 niveau 5
- 3 niveau 4
- 2 niveaux 2 (morts-nés)

MOYENNE : 5.64

Il est désormais temps de parcourir l'autre côté de l'écurie, avec les box d'Invaders Sud. Cette fois-ci, aucun mort-né à déplorer mais d'après le lad qui vient à ma rencontre, une très large majorité de mâle cette année (9 contre seulement 3 femelles). Honneur aux demoiselles donc !
La première est la fille de Black Banane IS (Mon Bellouet), la première jument née à l'élevage. Saillie par Very Look, elle m'offre cette année une pouliche baie (niveau 7) avec une grande liste blanche et l'œil vif. On espère qu'elle nous offrira une belle carrière en courses avant de rejoindre le haras d'ici 2025 !
La seconde pouliche (niveau 4) est la fille d'Ascarnnaise (Escartefigue). Elle semble très frêle, plutôt petite et incertaine dans ses mouvements. Sans doute, il lui faudra du temps pour mener une carrière en courses et encore plus pour l'élevage. Cependant, elle peut avoir héritée de la régularité en course de sa mère, ce qui peut être un avantage.
La dernière pouliche (niveau 7) est la fille de la délicate Anaka Zelomice. Elle tête paisiblement lorsque nous arrivons près de son box et elle ne semble pas perturbée par notre présence. Une pouliche, à priori, calme lorsqu'on connaît le caractère parfois explosif de sa mère, c'est assez surprenant ! Wink
Maintenant, place aux petits mâles !

Le premier box sur notre chemin est celui de Vanuatu (Cezio Josselyn (US)). A ses côtés, un petit poulain bai (niveau 6) semble avoir du mal à gérer ses grandes jambes. Il semble cependant assez adroit et curieux pour se diriger jusqu'à la porte du box et tendre son nez vers nous,  Avec douceur, je parviens à lui caresser le haut de l'encolure. Tous les éleveurs vous le diront : il faut manipuler le poulain dès son plus jeune âge pour en faire un animal facile pour plus tard.
Utika Bourgeoise (First de Retz) occupe le box suivant. Près d'elle, un mâle bai...
_ Encore un bai ?! s'exclama le lad qui m'accompagne.
_ Oui je sais, dis-je en soupirant. Moi aussi je préfère les robes sombres mais il faudra faire avec !
_ Pourquoi ne tenterions-nous pas une teinture ?
_ Jamais de la vie ! dis-je en riant. Sinon on finira par voir des chevaux roses sur les champs de courses !
_ Le gagnant du prix d'Amérique de l'année 2019 est un splendide cheval à la robe rose bonbon, c'est la grande tendance en ce moment !
Donc, je disais... près d'elle, un mâle bai (niveau 5) qui ne paie vraiment pas de mine. Mais, après tout, laissons lui le temps de grandir et de vieillir avant de le condamner. Même s'il ne devrait pas rester longtemps à l'écurie, il faudra bien le former un minimum !
La réflexion est la même pour le fils de Asian Hornet (Korean), un mâle alezan avec de grandes oreilles (niveau 4).

Nous repassons devant le box de Black Banane IS pour nous rendre à celui de Chlamydia du Berry (Hello Jo). La devanture de son box est déserte, pas un lad curieux à l'horizon. Pourtant, dès que nous arrivons devant cette même devanture, le souffle m'en est coupé. Devant mes yeux ébahis, un grand poulain à la robe sombre (niveau 10) sans le moindre poil blanc. Il paraît robuste, fort et surtout incroyablement puissant. Pour un poulain aussi jeune, il n'a que quelques heures, c'est à peine croyable. Pour être sûre que je ne rêve pas, je me mince le bras. Non, il est toujours devant moi. Délaissant sa mère, il s'avance vers nous pour venir nous fouiller les poches. Indépendant par dessus le marché ! Il finit par se délaisser de nous, voyant que nous n'avons rien à lui offrir si ce n'est quelques caresses.

Nous continuons notre route, vers les boxes de Stardiala et de Right, les deux filles du très recherché Juliano Star. La première laisse téter un mâle alezan (niveau 6) issu de la première année de monte de To Be or Not To Be, qui signe une moyenne de 6 tout pile. La deuxième avait été saillie par Rex Normanus et elle a donné elle aussi naissance à un poulain bai (niveau 7). Il est assez grand, se déplace de façon correcte et paraît assez vif. On espère qu'il se comportera bien sur les champs de courses dans les années à venir...
_ Comment va-t-on l'appeler ? me demande le lad qui m'accompagne.
_ Je ne sais pas encore... Je dois réfléchir pour tous mes noms cette année ^^

Il est bientôt l'heure de mettre tout ce petit monde dehors, mais avant cela, il faut encore visiter trois autres box. L'antépénultième est celui d'une fille de Niky, arrivée cette année dans mes écuries. Il s'agit de Vallée de Tremblay. Elle a la chance d'avoir donné naissance à un poulain bai brun, néanmoins c'est à première vue la seule chose positive chez ce petit mâle (niveau 4) aux aplombs douteux.
Dans le box suivant, Cherry Ten (Vainqueur Aimef) rencontrait cette année United du Bourg. De leur union est né un mâle alezan assez frêle (niveau 5). Malgré ça, il semble curieux et assez vif. Peut-être qu'avec un peu de patience, il se révélera aussi bon que Brisingr IS ou encore que Edimbourg IS, qui s'apprête à rejoindre une jeune écurie prometteuse.
Le dernier box est celui de la régulière (du temps où elle parcourait les hippodromes de province) Vrang Gata (Niky). A ses côtés, un beau mâle alezan à l'oeil vif (niveau Cool regarde impatiemment par la fenêtre, déterminé à aller dehors. Un lad s'approche de la jument pour lui passer le licol et à peine s'est-il mis en marche pour sortir du box que le fils de Valdez part en galopant dans l'allée.
_ Il faudra lui expliquer que c'est interdit, souligne en riant le lad qui tient la jument.
_ Il a le temps de l'apprendre, laissons-le faire le zouave !

RÉSULTATS :
- 1 niveau 10
- 1 niveau 8
-  3 niveau 7
- 2 niveau 6
- 2 niveau 5
- 3 niveau 4

MOYENNE : 6.08

Alors que les poulains commencent à s'ébattre dans les prés, on entend au loin A Quel Talent s'écrier "Je suis le roi ! Je suis le roi !".
_ Il n'est pas encore vendu celui-là ? ronchonne un lad.

Il faut désormais que je vous laisse mais je voudrais remercier :
- tous les étalonniers privés m'ayant fait confiance cette année (Cyril, Ludo, Coralie et tous les autres !)
- Tous les entraîneurs me confiant drives et montes.
- Tous les clients qui viennent acheter/échanger un cheval de mes écuries.

J'en profiterai aussi pour dire qu'un niveau 4 ou un niveau 5 bien entraîné peut falloir plus qu'un niveau 7 mal entraîné.

Et c'est ainsi que s'arrête l'histoire de cette année ! J'espère qu'elle vous aura plût, il est désormais l'heure pour moi de me pencher sur les 60 H10 nés afin de les mettre dans un article de pour le journal.

J'espère que vos naissances se sont bien passées et si ce n'est malheureusement pas le cas, vous pourrez vous rattraper l'année prochaine ! cheers
avatar
Elo'

Messages : 113
Date d'inscription : 15/06/2017
Age : 20
Localisation : Bordeaux - 33

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haras du Verdier & Invaders Sud

Message par confucius 17 le Dim 1 Juil - 14:05

Bravo . Comme quoi les efforts et la patience finissent toujours par récompenser.

confucius 17

Messages : 372
Date d'inscription : 05/04/2016
Age : 38
Localisation : LR

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haras du Verdier & Invaders Sud

Message par Elo' le Dim 1 Juil - 14:20

confucius 17 a écrit:Bravo . Comme quoi les efforts et la patience finissent toujours par récompenser.

Merci Smile
avatar
Elo'

Messages : 113
Date d'inscription : 15/06/2017
Age : 20
Localisation : Bordeaux - 33

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haras du Verdier & Invaders Sud

Message par Ludo le Dim 1 Juil - 14:44

champagne bravo ta persévérance paye
Beau travail

_____________________________________
Ecurie JOL/Ecurie RC
Ecurie Jol:
http://www.hippodingo.com/ficheecurie.php?id=1153
Ecurie RC:
http://www.hippodingo.com/ficheecurie.php?id=1314
Elever pour courrir
Courrir pour élever
avatar
Ludo

Messages : 814
Date d'inscription : 29/03/2016
Age : 34

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haras du Verdier & Invaders Sud

Message par Elo' le Dim 1 Juil - 15:08

Ludo a écrit:champagne bravo ta persévérance paye
Beau travail

Merci et surtout merci pour ton aide Ludo Wink
avatar
Elo'

Messages : 113
Date d'inscription : 15/06/2017
Age : 20
Localisation : Bordeaux - 33

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haras du Verdier & Invaders Sud

Message par Elo' le Dim 2 Déc - 20:27

[EDIT du 02/12] C'est certainement la dernière fois que je prends le temps de vous écrire une jolie histoire...

Un avion prit à la hâte m'a permis de revenir sur le sol français pour la journée.

Je finis de remplir mon carton et jette un dernier coup d’œil au bureau qui fut le mien pendant ces derniers mois. Je pose les clés de la rédaction sur le second bureau qui agrémente la pièce, celui de Thibaut. Il est devenu grand désormais et je suis sûre qu'il sera parfaitement capable de gérer le journal. Il le fait déjà très bien jusqu'à présent et il trouvera du soutien dans les bureaux voisins, le cas échéant.
Je vérifie une dernière fois que je n'ai rien oublié et je sors sans un regard en arrière, emportant avec moi les derniers vestiges de mes aventures avec Statotrot.

Le carton trouve sa place dans le coffre de ma fidèle voiture moche (c'est affectueux, j'adore cette voiture). Clés, contact et me voici repartie vers le sud bordelais. Pourtant, je sais que je retournerai très prochainement en région parisienne...

Après ces petites heures de voyage, je me gare dans la cours de l'écurie. Cécile m'attend et m'accueille avec un grand sourire. Elle vient me livrer une nouvelle poulinière ENOBARIA DO (Uzbeck du Bocage x Hand du Vivier). Un lad s'approche du camion et fait descendre la jument bai avant de la conduire dans sa nouvelle maison. Malheureusement, Cécile n'a que peu de temps pour discuter. Elle remonte dans son camion et nous nous promettons de nous voir très prochainement.

Avant de gagner mon bureau, un détour est obligatoire afin de ramasser le courrier accumulé depuis quelques jours. Quelques factures, de la publicité et un courrier de remerciement de la part d'un fournisseur. Rien de transcendant.

Sur mon vieux bureau marqué par le temps, une pile de courrier vertigineuse attend d'être traitée. J'enclenche la bouilloire et me mets au travail. Force est de constater que, malgré une bonne année pour les deux écuries avec respectivement 74.7% (Haras du Verdier) et 70.2% (Invaders Sud) de réussite, l'argent se fait rare. Je sais pertinemment que cela est dû au nombre important de jeunes chevaux dans mes box. Sur les soixante-dix pensionnaires de mes écuries, seuls quatorze ont trois ans ou plus.
Néanmoins, en 2019, une bonne partie des G de l'écurie s'en iront vers d'autres box.

Je lève les yeux de mon ordinateur pour voir passer dans la cour, A QUEL TALENT (Joker de Rozoy x Hello Jo) qui trimbale joyeusement le lad qui le rentre du marcheur. Je soupire. Bientôt dix ans d'entrainement au compteur, presque une décennie finalement... C'est long, parfois même, c'est toute une vie.
Je suis bien obligée de reconnaître que la lassitude commence à s'installer et l'hiver approchant à grands pas, elle se fait de plus en plus présente.
Alors, vient la question fatidique : que faire ? Tout vendre et tourner la page ? Diminuer l'effectif et revenir des années en arrière quand à peine une dizaine de chevaux occupaient mes box ? Ou bien attendre que la mauvaise saison passe et continuer sur le modèle actuel ?

Et les poulinières, parlons-en ! Nombreuses d'entre elles ont été vendues au cours de l'été et elles seront finalement vingt-deux à être saillies en 2019. (Le carnet de réservation est d'ailleurs à moitié plein ! - merci aux étalonniers concernés de leur confiance -). Peut-être qu'une poignée d'autres s'ajouteront au courant du printemps, mais la priorité n'est pas tant au nombre qu'à la qualité.

Pourtant, les jeunes générations semblent prometteuses... GRYFFONDOR IS (Ulysse de Cambron x Juliano Star) a fait ses premiers pas sur les hippodromes et est toujours revenu avec un chèque, HORS-SERIE IS (Countdown Maker x Hello Jo) a montré de bonnes choses pour ses premiers entraînements tandis que FEE UNIQUE IS (Unique Pin x Juliano Star) a réalisé une année exemplaire.
Cette année aussi, le Haras du Verdier a passé la barre des sept cents courses de carrière. Et quelle 700e course ! GAILLARDE HDV (Tucson x Korean) s'est imposée entre les mains du sorcier Jorge. HYRULE DU VERDIER (Insert Gede x Hand du Vivier) a également montré quelques qualités à l'entraînement.

Le temps indiquera forcément la bonne décision.

L'heure a tourné plus vite que je ne l'aurai crû. Il est désormais temps pour moi de reprendre l'avion et de retourner à Londres pour quinze jours supplémentaires. J'adresse quelques directives supplémentaires au premier-garçon d'écurie et repart en direction de l'aéroport.

[Merci de m'avoir lu. Vous l'aurez forcément compris, je prends mes distances vis-à-vis du jeu mais aussi vis-à-vis du forum.  Mes prochains posts seront plus succincts que ce soit pour d'éventuelles ventes et/ou recherches de saillies et/ou nouvelles sur les écuries. A bientôt ! Wink]
avatar
Elo'

Messages : 113
Date d'inscription : 15/06/2017
Age : 20
Localisation : Bordeaux - 33

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haras du Verdier & Invaders Sud

Message par Kingvati le Dim 2 Déc - 21:31

Good luck and see you soon
avatar
Kingvati

Messages : 602
Date d'inscription : 05/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haras du Verdier & Invaders Sud

Message par Ludo le Dim 2 Déc - 21:51

Merci pour tout
Bon vent.
A trés bientôt.

_____________________________________
Ecurie JOL/Ecurie RC
Ecurie Jol:
http://www.hippodingo.com/ficheecurie.php?id=1153
Ecurie RC:
http://www.hippodingo.com/ficheecurie.php?id=1314
Elever pour courrir
Courrir pour élever
avatar
Ludo

Messages : 814
Date d'inscription : 29/03/2016
Age : 34

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haras du Verdier & Invaders Sud

Message par calimero1250 le Lun 3 Déc - 8:46

Merci pour tout, je te souhaite le meilleur.
avatar
calimero1250

Messages : 210
Date d'inscription : 25/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haras du Verdier & Invaders Sud

Message par Dus des m le Lun 3 Déc - 9:40

Bravo pour ta plume

Bonne continuation à toi

Dus des m

Messages : 20
Date d'inscription : 20/12/2016
Age : 27
Localisation : Caen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haras du Verdier & Invaders Sud

Message par Katia le Lun 3 Déc - 14:14

bonne chance et longue vie à toi Smile
avatar
Katia

Messages : 278
Date d'inscription : 06/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haras du Verdier & Invaders Sud

Message par Thib Intru le Lun 3 Déc - 19:40

Aujourd'hui une belle plume s'envole .
C'est dur d'accepter mais j'encaisse car je me suis engagé .
Oui aujourd'hui, je suis rédacteur en chef mais au fond de moi comme un sentiment de tristesse .
Je voudrais donc infiniment te remercier !
Sache que jamais je ne prendrais place à ton bureau .
Alors profites de la vie !
Merci Pour tout .
Elodie
Sad reviens nous vite !

ps: encore dsl pour les fautes d'orthographe .

_____________________________________
Reporter statotrot !
avatar
Thib Intru

Messages : 302
Date d'inscription : 16/06/2017
Age : 15

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haras du Verdier & Invaders Sud

Message par Tony Henry le Ven 7 Déc - 22:10

Qu’est-ce que c’est bien écrit! Bon vent reviens vite
avatar
Tony Henry

Messages : 136
Date d'inscription : 26/03/2016
Age : 17
Localisation : Sud Ouest

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haras du Verdier & Invaders Sud

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum